photo illustration

Des membres du public sont intervenus pour sauver une femme âgée de 29 ans des griffes de son époux qui voulait l’égorger avec un tesson de bouteille. L’incident s’est déroulé  à la rue Maupin à Port-Louis. Dans sa plainte au poste de police de Line Barracks, la victime a déclaré qu’elle vivait en concubinage depuis quatre ans avec le suspect âgé de 29 ans, dans une maison à Cité la Cure.

Mardi, elle se trouvait dans la rue quand son époux est apparu et il a demandé à lui parler. La femme l’a ignoré. L’époux s’est mis en colère et il a pris la tête de cette dernière pour la cogner contre un mur. Puis, il l’a giflée à plusieurs reprises avant de l’agresser avec un casque intégral. C’est alors qu’elle est tombée sur une chopine vide dans la rue qu’elle a utilisée pour se défendre.

Puis, elle a écrasé l’objet au sol. L’agresseur présumé a alors pris un tesson et s’est mis à courir derrière la jeune femme, menaçant de l’égorger. La plaignante a eu la vie sauve grâce à l’intervention des membres du public qui ont pu désarmer le mari. Ils l’ont
maîtrisé avant l’arrivée de la police. Après son interrogatoire, le suspect a été conduit au tribunal de Port-Louis le même jour pour son inculpation provisoire.

La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il demeure en détention préventive au poste de police de Line Barracks jusqu’à la semaine prochaine. Entretemps,
son épouse qui a eu une coupure à la main droite après l’agression avec le tesson s’est rendue à l’hôpital Jeetoo pour des soins. Une enquête est en cours sous la supervision de l’ACP Domah pour faire la lumière sur cette agression.