Clency Harmon, qui entame son 16e jour de grève de la faim ce vendredi 12 avril, doit s’attendre à un développement de taille dans le cadre du combat contre la dépossession des terres. Des négociations ont eu lieu hier soir au bureau du Premier ministre et un accord a été inscrit sur papier.

Toutefois, la signature du chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, doit être apposée sur ce document, ce qui devrait être réalisé cet après-midi.

« Ce matin, (Pravind Jugnauth) devra donner des instructions au Cabinet Secretary pour la préparation d’une lettre qui sera adressée au gréviste », a soutenu Jack Bizlall, membre du comité de soutien au gréviste. « Nous avons eu l’assurance que tout serait finalisé aujourd’hui », ajoute-t-il.

L’accord s’axe sur la mise sur pied d’un Land Tribunal et un projet de loi en ce sens, qui devrait par la suite être débattu au parlement. Le gouvernement devrait également crée un fonds pour aider les familles touchées par la dépossession des terres, afin de les soutenir. « Ce fonds devra figurer dans le prochain Budget ».

Si le gouvernement ne prend pas d’actions concrètes pour résoudre les cas de dépossession des terres Jack Bizlall rejoindra Clency Harmon dans sa grève de la faim ce samedi à 17h. Dans un élan de soutien, Tania Diolle, Alain Laridon et Doris Félix s’y joindront également.

A lire aussi :